Optique

5 conseils pour protéger la vue des enfants

Publié le 27 avril 2016

Par Optique Demay

Issus de la génération « connectée », les enfants sont presque autant exposés que nous aux écrans d’ordinateurs, de smartphones ou de tablettes, ce qui n’est pas sans danger pour leurs yeux. Les bons réflexes pour préserver leur vue:

Pas plus d’1 à 2 heures devant les écrans

Inutile d’interdire complètement le smartphone ou la tablette, mais il est indispensable de surveiller leur utilisation et de fixer une limite à leur usage dans le temps. En effet, chez l’enfant le cristallin n’est pas encore totalement formé avant l’âge de 12 ans : la quantité de rayonnement lumineux qui atteint sa rétine est donc plus importante que chez l’adulte à durée d’exposition égale. Les enfants sont ainsi plus vulnérables à la lumière bleue émise par les écrans digitaux, qui peut à haute dose accélérer le vieillissement de l’oeil. Dans l’idéal, ils ne devraient pas cumuler plus d’1 à 2h par jour devant les écrans avant d’entrer au collège.

Avant 12 ans : une pause toutes les 20 minutes

Votre enfant aime regarder son dessin animé sur la tablette, normal ! Mais imposez-lui quand même des moments de pause durant lesquels vous l’inviterez à changer d’activité (par exemple un jeu en extérieur, durant lequel il pourra regarder au loin et reposer ses yeux). Plus l’enfant est jeune, plus les pauses doivent être fréquentes : avant 12 ans, dans l’idéal toutes les 20 à 30 minutes, surtout s’il est devant une console, une tablette ou un smartphone, la lumière émise par la télévision étant moins nocive (dès 4 ans, il peut rester devant le temps d’un film, mais pas plus). Au-delà, chez les ados, conseillez-leur une pause de 5 minutes toutes les 45 min à 1h.

 

Qu’il recule la tablette de 30 cm

Les enfants ont tendance à coller leurs yeux devant l’écran, or cela augmente la fatigue oculaire. Essayez de leur apprendre à s’éloigner, en respectant une distance d’au moins 30 cm entre leurs yeux et l’écran, quel qu’il soit (télévision, ordinateur, tablette, smartphone…). Pour les tablettes et smartphones, n’hésitez pas à investir dans un étui chevalet pour pouvoir les poser sur une table plutôt que de les tenir dans les mains.

Il ne doit pas regarder un écran dans le noir

Pour déjouer la fatigue oculaire, l’ambiance lumineuse est importante : mieux vaut ne pas regarder les écrans dans le noir, car ils éblouiront alors davantage. Demandez-lui de garder les volets ouverts ou la lumière allumée, notamment lorsqu’il utilise les écrans dans sa chambre.

 

Consulter (tôt) un opthalmo

Dans son baromètre 2015, l’Asnav (Association nationale pour l’amélioration de la vue) rappelle que seuls 37% des Français trouvent utile de réaliser une première visite des enfants avant l’âge de 4 ans. Pourtant, il est essentiel de consulter bien avant (avant 18 mois dans l’idéal) pour corriger à temps tout petit défaut de vision. En effet, un léger défaut non corrigé, comme l’astigmatisme, peut entraîner des troubles de la vision et de l’apprentissage. Le spécialiste pourra également décider si des séances de rééducation visuelle avec un orthoptiste sont nécessaires en cas de fatigue visuelle ou de petit trouble de la convergence par exemple.

 

 

 

A savoir : il existe des verres traités spécifiques qui protègent de la lumière nocive émise par les écrans, que votre enfant ait besoin d’une correction visuelle ou non. Parlez-en à votre opticien.

Information COVID-19

Pendant la période de confinement: Nous assurons une permanence pour les urgences le matin de 9h à 12h,...

Lire la suite

Freiner l’évolution de la myopie

Les professionnels de la santé oculaire sont les seuls à pouvoir contribuer à la prévention et au...

Lire la suite
Haut de page